Logo

Se changer, changer le monde

Blog transparent
Blog

A méditer
19 MAI 2018

Sentier web

Fruit d'une belle collaboration entre l'abbaye de Villers et Emergences, un sentier méditatif vient d'être créé sur ce site inspirant.

Lors de l'inauguration ce dimanche 20 mai, Emeline Danthine, Isabelle Giraldo, Caroline Jacob, Pascale Lega, Delphine Lusardi, Sandrine Rauter, et Valérie Van Nitsen, membres de notre équipe ayant toutes collaboré au projet, seront présentes pour vous guider et vous proposer des moments de méditation.

De 19h à 21h, Ilios Kotsou et le violoncelliste et chef d'orchestre Jean-Paul Dessy proposeront un moment de respiration musicale.
Pour en savoir plus sur ce projet, découvrez ici le reportage de TéléSambre.
Pour participer à l'évènement, réservez vos places en ligne sur le site de l'Abbaye de Villers.


A méditer
07 AOûT 2017

Unnamed 17

A partir d'aujourd'hui et jusqu'au 10 août, The Shift Network propose des conférences sur la psychologie positive accessibles gratuitement en ligne pendant 48h.
"The psychology of true happiness" se déroulera en anglais : les thèmes annoncés semblent vraiment intéressants, et certains intervenants sont des spécialistes du domaine, comme James R. Doty (directeur du CCARE), Emma Seppala, Sharon Salzberg ou encore Dr. Dan Siegel.
Il faut juste se faire à la présentation et au marketing... très 'à l'américaine' :-)

Si vous voulez vous y essayer, suivez ce lien !

 


 


A méditer
22 MARS 2016

Img 6771

Au milieu de ces nouvelles terribles, nous apprenons qu'une maman de notre cycle "Naître en conscience" a donné la vie, ce matin, à un petit Naïm.
Drôle de matin pour venir au monde à Bruxelles ou, peut-être, un signe, signe que la vie est plus forte que tout...
Juste maintenant, pour quelques instants, connectons-nous à ce petit être qui vient d'arriver sur notre drôle de planète, rappelons-nous de la puissance de l'amour dans ces moments si douloureux, et ouvrons nos cœurs, choisissons de porter le regard vers ce qui va bien, dans ce monde tourmenté...

Longue et belle vie à toi, Naïm, on va continuer à se bouger pour te construire un monde qui tourne mieux, pour toi, pour Nefeli, pour tous les enfants d'ici et du monde entier !


A méditer
18 DéCEMBRE 2015

12342394 966656213405963 5585771258825694405 n

« Comment pouvons nous, de manière pragmatique, aider le monde à aller mieux ? »

C’est une des questions posées par le Dalaï-Lama en ouverture de la 30ème rencontre du Mind & Life Institute à Bylakuppe, en Inde.
« Nous ne pouvons pas nous contenter de nous asseoir pour prier afin de résoudre les problèmes » a il ajouté. "Ce n’est pas l’eau bénite qui nous sauvera. Nous avons chacun et chacune la responsabilité de nous remettre en question."
Les problèmes ont été créés par les êtres humains et c’est d’eux que peut aussi venir la solution. Chacun à notre niveau, au quotidien, avec nos proches ou dans nos entreprises, nous pouvons être un élément de cette solution. Dans notre manière d’être présents à la vie, d’éclairer et de prendre soin de tout le potentiel de bonheur et de bonté qu’il y a en chacun(e) d’entre nous. Dans notre manière de nous engager avec enthousiasme sur un chemin de conscience, de sagesse et de compassion."


A méditer
15 DéCEMBRE 2015

Eve ricard je ne garde en moi que le positif de mon enfance article main

"La vraie maladie, c’est de perdre le goût du monde."

Au mois d'août dernier, nous avons eu le privilège de passer quelques jours chez Eve Ricard et son mari. Lors de nos Journées Emergences 2013, elle nous avait livré un magnifique témoignage dont voici quelques extraits choisis :
"Quand on m'a appris que j'avais la maladie de Parkinson, il y a eu en moi comme une déflagration. Tout a volé en éclats : mes habitudes, mes préjugés, mes peurs. On me dit que cette maladie est évolutive et qu'on ne sait pas la guérir.
(...) Comment continuer à vivre ? Comment continuer à être avec les autres ? Aujourd'hui je sais que j'ai une maladie et pourtant je ne suis pas cette maladie et je ne le serai pas.
(...) Face à cette maladie je ne vais plus penser à ce qui me fait défaut mais à la chance de vivre au quotidien ; sans attente, c'est l'arrêt des peurs. Ce qui a été s'efface et l'avenir ne viendra que plus tard.
(...) Chaque matin s'ouvre sur un jour où je vais aimer, partager, désirer, rêver. Je bénis doublement l'instant, ce présent sans cesse renouvelé qui fait du temps une profondeur, non une durée.
(...) La croyance commune est que la maladie a prise sur nous et non pas nous sur elle. L'esprit serait-il alors soumis au corps souverain. En nous, hors de nous, autour et partout : une seule et même énergie. Ni bonne ni mauvaise : bonne et mauvaise. Offrir ou prendre reviennent comme la lumière du jour. Avoir l'avantage, c'est connaître sans voile son adversaire. Face à la peur vient l'abandon de la peur."

Cet été, nous avons enregistré une séquence vidéo où elle parle de son rapport à la peur. Au coeur de nos Journées Emergences de septembre dernier, la peur est une émotion très présente dans la vie de nombreuses personnes, notamment ces derniers mois.
Puissent les mots d'Eve vous accompagner et vous nourrir le coeur et l'âme, et notamment son dernier ouvrage "Une étoile qui danse sur le chaos" qui nous a beaucoup touchés.

 


A méditer
19 AOûT 2015

 dsc0317 2

"Ce midi, je suis allé méditer
Je suis Syrie, je suis Palestine, je suis Indian Native, je suis Charlie et tous les autres, je suis Mali
Je suis un Homme sensible à la situation d'autres Hommes.
Je sais que je ne suis pas seul
Je sais que nous ne sommes pas si nombreux
Mais il en faut peu pour faire bouger les choses.
Semons la Paix, nous la récolterons toujours
Un jour"

Merci à Yvan Nicolas à qui j'ai emprunté ces quelques lignes pour vous introduire ce nouvel extrait de la conférence de Jon Kabat-Zinn à Bruxelles, à découvrir ici :
https://www.emergences.org/pages/videos/contents/guerir-le-monde
 

 


A méditer
12 JUILLET 2015

 dsc0317 2

"Ce que nous appelons 'je' n'est qu'une porte battante qui va et vient quand nous expirons et inspirons." - Shunryu Suzuki
Ce premier extrait de la conférence que Jon Kabat-Zinn a donné à Bruxelles le 24 avril dernier pose la question fondamentale du "qui suis-je ?", avec légèreté et humour.
Merci à Mélanie et Agathe de leur aide pour la réalisation de ces capsules, et à Sébastien pour la photo.
Belle semaine !
 


A méditer
17 FéVRIER 2015

Prendre soin de sa famille

"La pleine conscience n’apaise peut-être pas notre immense douleur en toutes circonstances. Mais elle ouvre plus largement ses bras pour recueillir tendrement et connaître intimement notre souffrance en toutes circonstances, ce qui s’avère transformateur et curatif."
Jon Kabat-Zinn

 


A méditer
19 JANVIER 2015

Fond ecran wallpaper paysage 0228

Il nous appartient, quand tout nous fait défaut et que tout s'éloigne, de donner à notre vie la patience d'une œuvre d'art, la souplesse des roseaux que la main du vent froisse, en hommage à l'hiver. Un peu de silence y suffit.
- Christian Bobin


A méditer
14 JANVIER 2015

Dsc 4666 version 2 copie

Un petit conte à méditer en ce jour de pluie et d'arcs-en-ciel...
Belle journée à toutes et tous !

Un jour, toutes les couleurs du monde se mirent à se disputer entre elles, chacune prétendant être la meilleure, la plus importante, la plus belle, la plus utile, la favorite.

Le vert affirma :
Je suis le plus essentiel, c’est indéniable. Je représente la vie et de l'espoir.
J'ai été choisi pour l'herbe, les arbres et les feuilles. Sans moi, les animaux mourraient. Regardez la campagne et vous verrez que je suis majoritaire.
Le bleu prit la parole :
Tu ne penses qu’à la terre mais tu oublies le ciel et l’océan. C’est l’eau qui est la base de la vie alors que le ciel nous donne l’espace, la paix et la sérénité.
Sans moi, vous ne seriez rien.
Le jaune rit dans sa barbe :
Vous êtes bien trop sérieux. Moi j’apporte le rire, la gaieté et la chaleur dans le monde. À preuve, le soleil est jaune, tout comme la lune et les étoiles.
Chaque fois que vous regardez un tournesol, il vous donne le goût du bonheur.
Sans moi, il n’y aurait aucun plaisir sur cette terre.
L’orange éleva sa voix dans le tumulte :
Je suis la couleur de la santé et de la force. On me voit peut-être moins souvent que vous mais je suis utile aux besoins de la vie humaine. Je transporte les plus importantes vitamines. Pensez aux carottes, aux citrouilles, aux oranges aux mangues et aux papayes. Je ne suis pas là tout le temps mais quand je colore le ciel au lever ou au coucher du soleil, ma beauté est telle que personne ne remarque plus aucun de vous.
Le rouge qui s’était retenu jusque là, prit la parole haut et fort : C’est moi le chef de toutes les couleurs car je suis le sang, le sang de la vie.
Je suis la couleur du danger et de la bravoure. Je suis toujours prêt à me battre pour une cause. Sans moi, la terre serait aussi vide que la lune. Je suis la couleur de la passion et de l’amour, de la rose rouge, du poinsettia et du coquelicot.

Le pourpre se leva et parla dignement :
Je suis la couleur de la royauté et du pouvoir. Les rois, les chefs et les évêques m’ont toujours choisie parce que je suis le signe de l’autorité et de la sagesse.
Les gens ne m’interrogent pas, ils écoutent et obéissent.
Finalement, l’indigo prit la parole, beaucoup plus calmement que les autres mais avec autant de détermination :
Pensez à moi, je suis la couleur du silence. Vous ne m’avez peut-être pas remarquée mais sans moi vous seriez insignifiantes. Je représente la pensée et la réflexion, l’ombre du crépuscule et les profondeurs de l’eau. Vous avez besoin de moi pour l’équilibre, le contraste et la paix intérieure.
Et ainsi les couleurs continuèrent à se vanter, chacune convaincue de sa propre supériorité. Leur dispute devint de plus en plus sérieuse.

Mais soudain, un éclair apparut dans le ciel et le tonnerre gronda. La pluie commença à tomber fortement. Inquiètes, les couleurs se rapprochèrent les unes des autres pour se rassurer.

Au milieu de la clameur, la pluie prit la parole :
Idiotes ! Vous n’arrêtez pas de vous chamailler, chacune essaie de dominer les autres.
Ne savez-vous pas que vous existez toutes pour une raison spéciale, unique et différente ?
Joignez vos mains et venez à moi. Les couleurs obéirent et unirent leurs mains.
La pluie poursuivit :
Dorénavant, quand il pleuvra, chacune de vous traversera le ciel pour former un grand arc de couleurs et démontrer que vous pouvez toutes vivre ensemble en harmonie. L’arc-en-ciel est un signe d’espoir pour demain.

Et, chaque fois que la pluie lavera le monde, un arc-en-ciel apparaîtra dans le ciel, pour nous rappeler de nous apprécier les uns les autres.

Auteur inconnu


Logo