Logo

Se changer, changer le monde

A travers nos actions, nous oeuvrons à l'émergence d'une société plus juste, consciente, altruiste, chaleureuse et solidaire



Samane mohammadi 1143927 unsplash
Appelez-moi par mes vrais noms
A méditer
22 avril 2019

Appelez-moi par mes vrais noms

"Thich Nhât Hanh écrit ses poèmes de tout son être", dit soeur Chankhong.
En ces temps troublés, sa poésie est un moyen de nous relier à nos émotions avec douceur.

Ne dites pas, je serai parti demain, 
car je ne cesse de naître, aujourd’hui encore.

Regardez en profondeur : je nais à chaque seconde 
bourgeon sur une branche printanière, 
oisillon aux ailes encore fragiles, 
apprenant à chanter dans mon nouveau nid, 
chenille au coeur d’une fleur ; 
bijou caché dans une pierre.

Je ne cesse de naître, pour rire et pour pleurer ; pour craindre et pour espérer : 
Mon coeur est rythmé par la naissance et 
la mort de tout ce qui est vivant.

Je suis l’éphémère se métamorphosant sur l’eau de la rivière, 
et je suis l’oiseau qui, au printemps, naît juste à temps 
pour manger l’éphémère.

Je suis la grenouille nageant heureuse dans la mare claire, 
Et je suis l’orvet approchant en silence pour se nourrir de la grenouille.

Je suis l’enfant d’Ouganda, décharné, squelettique, 
aux jambes pareilles à des bambous fragiles, 
et je suis le marchand d’armes vendant des armes meurtrières à l’Ouganda.

Je suis la fillette de douze ans, réfugiée sur une frêle embarcation, 
Se jetant à l’eau pour avoir été violée par un pirate, 
et je suis le pirate, au coeur incapable encore de voir et d’aimer :

Je suis un membre du Politburo, 
et je suis l’homme qui doit acquitter sa "dette de sang " envers mon peuple,
mourant lentement aux travaux forcés.

Ma joie est comme le printemps, chaude, 
au point d’épanouir des fleurs en tout mode de vie. 
Ma peine forme une rivière de larmes, débordante, 
au point d’emplir les quatre océans.

S’il vous plaît, appelez-moi par mes vrais noms, 
Que j’entende ensemble mes cris et mes rires, 
Que je voie ma joie mais aussi ma peine.

Appelez-moi, s’il vous plaît, par mes vrais noms, 
Que je m’éveille, et ouvre pour toujours la porte de mon cœur, 
la porte de la compassion.

Thich Nhat Hanh

lire la suite


Edel 20maex 20tourbillons 20blog
La pleine conscience, ce n'est pas "regarder en nous-mêmes"
Les tourbillons de la vie par Edel Maex
26 mars 2019


Dans la pleine conscience, vous prenez consciemment du temps pour vous-même.
Cela ne signifie pas que pendant ce temps, vous ne vous occupez que de vous.

Nous portons notre attention à ce qui se passe maintenant dans la réalité sensorielle.
Dans ce cadre, nous considérons notre esprit comme le sens qui nous permet
d’observer nos pensées et nos sentiments.
Nous ne vivons pas sur une île. Notre corps, notre esprit, nos autres sens nous
mettent en contact avec la réalité. Nous faisons bien entendu partie de cette réalité,
mais elle comporte encore beaucoup plus que cela.
La pleine conscience, ce n’est pas regarder en nous ou en dehors de nous. C’est
regarder, et entrer en connexion avec tout ce qui se présente.
Nous ne vivons pas seuls non plus. C’est pour cela que la communication est
également un thème important en pleine conscience, car la qualité de l’attention que
nous exerçons lorsque nous pratiquons la méditation s’applique tout autant à notre relation aux autres.

Edel Maex publie régulièrement de très beaux textes sur son blog. Grâce à l'aide généreuse de bénévoles, nous avons entrepris de les traduire en français afin d'en faire profiter un plus grand nombre. Merci à Lydwine qui a traduit ce billet.
 

lire la suite


Https gabyrunfola files wordpress com 2018 06 luc boland
"Je vous kiffe" : de l'amour et des notes
Emergences recommande
07 mars 2019

Tout comme vous, peut-être, nous avions été émus il y a quelques années par la chanson "Lou, je m'appelle Lou" et derrière cette chanson, magnifique ode à la différence et à la résilience, touchés par  la tribu bienveillante et chaleureuse qui entoure et hisse Lou toujours plus haut.
On l'a redécouvert l'an passé avec sa magnifique chanson hommage à Maurane.
Nous sommes heureux que l'aventure musicale de Lou se poursuive aujourd'hui à travers ce bel album dont nous avons soutenu la réalisation comme plein d'autres crowdfunders.
Plus que de la musique, plus que des notes, c'est de l'amour à l'état pur ce CD.
Bravo à vous, bravo et merci Lou !
http://loub.be

 

 

lire la suite


Edel 20maex 20tourbillons 20blog
La pleine conscience, ce n'est pas "croire"
Les tourbillons de la vie par Edel Maex
16 novembre 2018


Doit-on "croire" dans la pleine conscience ?
De préférence pas.

La plupart du temps, les gens croient dans quelque chose qui n’a rien à voir avec ce qu’est la pleine conscience. Cela entraîne des déceptions du genre : "Ce n’est pas ce que j’avais espéré".
"Ne me croyez pas", voilà ce que je dis au début de chaque cycle. Vous n’apprenez rien en croyant quelqu’un. C'est en découvrant et expérimentant par soi-même que l'on apprend le mieux. 

Cela ne vaut pas que pour la pleine conscience mais aussi pour apprendre à faire un cake aux pommes. Vous pouvez suivre une recette à la lettre, mais si le cake sort noir du four, tout sera une question d’exercice.
En pleine conscience, c’est un exercice intensif que nous proposons. Au cours de celui-ci, vous rencontrerez de tout, et en tirerez des leçons. C’est pour cette raison que nous vous demandons de réserver votre opinion jusqu’à la fin de la séance.
Impossible de juger un exercice tant que vous ne l’avez pas effectué.
Après la séance, c’est à vous de mettre en pratique, à votre manière, ce que vous avez découvert par vous-même.

Edel Maex publie régulièrement de très beaux textes sur son blog. Grâce à l'aide généreuse de bénévoles, nous avons entrepris de les traduire en français afin d'en faire profiter un plus grand nombre. Merci à Lydwine qui a traduit ce billet.
 

lire la suite


Dsc 9276 1
Prix Emergences - L'Iconoclaste 2018
Des nouvelles d'Emergences
11 juin 2018

A la suite de la collaboration fructueuse entre Emergences et les éditions de l’Iconoclaste dans le cadre de la publication de l’ouvrage « Se changer soi, se changer le monde », il a été décidé de décerner tous les deux ans un prix d’une valeur de 5.000 euros pour récompenser une association engagée dans le domaine de la justice sociale et de la solidarité qui s’efforce de construire un monde meilleur et plus équitable.
En 2014, c’est la Ferme du Harby, située dans le Hainaut (Belgique) qui a reçu le prix pour son action en faveur des enfants en décrochage scolaire et handicapés, notamment à travers l’hippothérapie.
En 2016, le Prix a été remis à la Maison du mieux-être, une initiative émanant du Grand Hôpital de Charleroi pour donner aux personnes touchées par le cancer les ressources pour mieux le traverser.
Et si, cette année, c’était votre projet qui était soutenu ?
Infos et inscriptions ici.

lire la suite


Voir tous les billets
Logo