Logo

Se changer, changer le monde

A travers nos actions, nous oeuvrons à l'émergence d'une société plus juste, consciente, altruiste, chaleureuse et solidaire



Dsc 0287
Les cycles de pleine conscience reprennent la semaine prochaine !
Des nouvelles d'Emergences
20 avril 2018

Les programmes de pleine conscience en huit semaines reprennent bientôt chez Emergences :
* A Bruxelles le lundi matin avec Nastasya van der Straten, le mardi matin avec Ilios Kotsou, les lundi soir, mardi soir et mercredi matin avec Ozan Aksoyek, le mercredi soir avec Emeline Danthine et le jeudi soir avec Valérie Van Nitsen.
*  A Liège avec Caroline Jacob le mardi matin et le jeudi soir, à Nivelles le mardi soir avec Nastasya van der Straten, à Mons le jeudi soir avec Delphine Lusardi.
* A Bruxelles encore, deux programmes novateurs (dont un inédit) :
-  un programme de pleine conscience interpersonnelle animé par Sandrine Rauter, pour amener notre pratique individuelle « du coussin au coeur de nos relations de tous les jours.
- neuf ateliers et une journée de préparation à la naissance & la parentalité pour ceux et celles d'entre vous qui s'apprêtent à être parents, animé tous les samedis matin de mai et juin par Aline Schoentjes et Caroline Lesire.
Au plaisir de vous y retrouver :-)

 

lire la suite


Emergences2017 201 ita6728
Venez nous rejoindre pour fêter les 10 ans des Journées Emergences !
Des nouvelles d'Emergences
20 avril 2018

Les journées Émergences sont l’événement de référence de la méditation engagée dans le monde francophone.
Elles abordent les thèmes de la méditation, de l’altruisme, du bonheur et de la solidarité de manière interdisciplinaire et vivante en mêlant philosophie, psychologie, écologie, neurosciences et arts.
La dixième édition des Journées Emergences auront lieu cette année les 8 et 9 septembre dans un cadre exceptionnel en plein coeur de la ville de Bruxelles, au Palais des Beaux-Arts.
Elles rassembleront cette année encore plusieurs milliers de personnes dans une ambiance chaleureuse.
Avec Céline Alvarez, Christophe André, Martine Batchelor, Xavier Emmanuelli, Christophe Fauré, Alexandre Jollien, Ilios Kotsou, Steven Laureys, Bernadette Lavollay, Frédéric Lenoir, Matthieu Ricard et de nombreux autres invités, nous nous poserons cette question : "Comment prendre soin de la vie dans toutes ses dimensions ?" .
Infos et réservations sur www.journeesemergences.org

lire la suite


220px kanagawa oki nami ura huge wave against human
La pleine conscience, ce n’est pas ‘se détendre un moment’
Les tourbillons de la vie par Edel Maex
13 mars 2018

"La pleine conscience est souvent présentée comme une forme améliorée de relaxation. Si c’est cela que vous en attendez, vous pourriez sérieusement être déçu."

‘Tu vois bien, avec moi, ça ne marche pas’. La relaxation est une bonne chose. Si vous parvenez à vous détendre, cela vous fera sûrement le plus grand bien. Mais la pleine conscience est autre chose. Si pendant un exercice de relaxation, une personne n’éprouve que de l’angoisse, elle pensera ‘Ouille, ça ne marche pas.’ Dans la pleine conscience aussi, vous pouvez ressentir de la sérénité et c’est ok. Mais si en pleine conscience, vous êtes confronté à de l’angoisse, nous dirons ‘Parfait, intéressant.’

Cette angoisse vous habite probablement jour et nuit. Mais l’exercice de pleine conscience vous la passe au microscope. C’est la raison de cet exercice.


Plutôt que de nous laisser aveuglément entraîner par l’angoisse, nous apprenons à nous familiariser à l’effet qu’a l’angoisse sur nous, dans notre esprit et dans notre corps. Et nous apprenons également à regagner notre liberté chaque fois que l’angoisse nous submerge. En étant mieux familiarisé à l’angoisse, nous remarquons aussi plus rapidement comment elle grandit un peu à la fois au cours de la journée et nous pouvons ainsi intervenir plus vite.

Edel Maex publie régulièrement de très beaux textes sur son blog. Grâce à l'aide généreuse de bénévoles, nous avons entrepris de les traduire en français afin d'en faire profiter un plus grand nombre. Merci à Lydwine qui a traduit ce billet.

 

lire la suite


E cc 81motions
La pleine conscience, ce n’est pas ‘arrêter de penser’
Les tourbillons de la vie par Edel Maex
14 février 2018

 

‘Comment puis-je arrêter de penser ?’. Ce n’est pas possible. Si ce n’est en faisant appel à un anesthésiste.

 

 

Après l'atelier sur la méditation et la compassion que notre généreux Edel Maex nous a proposé avec toute la simplicité et la profondeur que nous lui connaissons, voici un billet traduit de son blog par Lydwine, une de nos bénévoles.  Merci à elle.  

 

Votre esprit est le reflet de votre vie. C’est son rôle. La seule façon de rendre votre esprit plus tranquille est de vivre plus tranquillement.

Vous pouvez également essayer de distraire vos pensées en vous concentrant sur autre chose. Si cela fonctionne, certaines pensées disparaîtront pour un moment. Mais ne pas penser un moment à quelque chose ne signifie pas que cette chose a réellement disparu. En pleine conscience, nous n’écartons pas certaines pensées. La pleine conscience est juste l’inverse. Nous allons regarder comment les pensées se produisent. Parfois, elles passent à toute vitesse, parfois elles s’immiscent difficilement en nous. Nous restons présents. Nous les voyons se produire sans rien contenir, sans nous laisser entraîner par elles. 

lire la suite


Blog 20emergences 20photo 20arbre de joie
Les chemins de la joie
Emergences recommande
17 janvier 2018

 

La joie est l’émotion que l’on ressent de la connexion aux autres, de la connexion à soi. Elle est présente lorsque nous atteignons nos objectifs, elle nous traverse lorsque nous sommes reliés entre nous et reliés aux éléments (terre, mer, air), nous pouvons par exemple la ressentir quand nous marchons dans la nature.  Sauter, courir, danser, chanter, faire la fête, tous ces éléments sont sources de joie sur notre propre chemin de vie.

 

 

Dans ce livre que Michelle a lu pour nous, l’auteure nous prend par la main et nous guide au travers des chemins du mieux vivre. 

Isabelle Filliozat marque bien la différence entre plaisir et joie, cette dernière étant le résultat du mouvement, de l'effort, de l'attention et de la connexion.

En fait, l’auteure nous explique que tout est lié, mieux vivre augmentera notre joie et si notre joie augmente alors notre mieux vivre augmentera. Elle nous explique aussi ce qu’est «  le flow »," cet état indicible, où l’on explore les racines de la joie, son expression, sa physiologie, ses hormones, ce qu'elle apporte à nos vies, comment la susciter, comment l'enseigner à nos enfants".

Tout au long du livre, elle nous offre une foule d'informations et divers exercices pratiques qui nous permettent d’augmenter la joie dans notre vie de chaque jour. Ce livre est en quelque sorte un guide pratique reprenant non seulement le concept mais aussi les idées pour ressentir ou provoquer la joie des enfants, la joie du couple. Elle se refuse à donner des conseils mais s’applique à nous informer des pistes possibles et partage ses idées. Car on ne peut ressentir la joie que si on est libre au fond de soi. 

L’auteure nous démontre aussi que contrairement à ce qui nous a souvent été enseigné, nous avons le droit d’extérioriser notre joie, car l’expression de celle-ci peut entrainer ceux qui nous entourent à se dépasser.  Elle donne l’exemple des sportifs qui voient l’un des leurs marquer un but et qui par le fait même voient augmenter les chances de mettre eux-mêmes un but.

Ce livre pourrait s’appeler « petit guide pratique de la joie au quotidien ».  Il s'adresse au grand public à l’exception d’un ou deux passages plus ‘scientifiques’.

Isabelle Filliozat sera parmi nous lors de la conférence qu'elle donnera le 25 avril. Pour vous inscrire, c'est par ici

 

lire la suite


Voir tous les billets
Logo