Logo

Se changer, changer le monde

Blog transparent
Blog

Sciences et conscience à travers la physique quantique: rencontre avec Nicolas Gisin

Des nouvelles d'Emergences
03 juillet 2019

Nicolas gisin 005 cadre 300x293

"Penser le hasard permet de réenchanter le monde, de rapprocher la science dure et notre ressenti quotidien."

 

Parmi les intervenants des prochaines journées Emergences, qui se tiendront les 7 et 8 septembre prochains à Bruxelles, figure Nicolas Gisin, un scientifique atypique qui s'est fixé un objectif ambitieux: mettre la physique quantique à la portée du grand public. Rencontre avec ce physicien étonnant qui nous invite à porter un autre regard sur la science et le monde.

Expert en physique quantique, Nicolas Gisin a obtenu de nombreux prix, dont le prix Science Suisse, la plus haute distinction scientifique suisse. Il est aussi co-fondateur de plusieurs start-up, dont IDQ, leader mondial de cryptographie quantique.
En 2012 il a publié un ouvrage de vulgarisation « L’Impensable Hasard, non-localité, téléportation et autres merveilles quantiques », aux éditions Odile Jacob. Le but: partager très simplement avec le grand public des découvertes scientifiques situées aux confins de ce que l'on est en mesure de comprendre et d'appréhender.

A quoi s'intéresse la physique quantique?

" La physique quantique nous permet d’explorer le merveilleux monde des atomes et des photons (particules de lumière). Lorsqu'on se penche sur ce domaine, on y découvre notamment le vrai hasard et la « non-localité », c'est à dire le fait que des objets éloignés forment un tout: si on en touche un, l'autre tressaille."

A la lumière de votre profession, qu’évoque pour vous la thématique du “changement de regard”, qui est celle des prochaines journées Emergences? 

"Le regard que chacun porte sur le monde - y compris nos préjugés - conditionnent grandement notre attitude face à celui-ci et à ses habitants. Changer de regard implique d'être conscient de notre regard et du fait que d’autres que nous ont un regard différent. Or, la technique et la science influencent grandement ceux-ci. A nouveau, il est important d’en être conscient, et de développer un rapport équilibré avec la science: ne pas la surestimer pas, ni la sous-estimer."

 

 

A travers votre travail de vulgarisation, qui place à la portée de tous des phénomènes difficilement compréhensibles, quel regard souhaitez-vous que le grand public développe et porte sur les sciences?

" Il y a certainement pour moi une réelle fascination par rapport au fait que notre « force mentale brute » nous permet d’explorer le monde des atomes et des photons (particules de lumière). J’aimerais partager autant que possible cette fascination, sans mathématique, mais sans cacher les difficultés conceptuelles inévitables qui se présentent quand on explore un monde profondément différent du nôtre (de celui qui est à notre échelle, de notre quotidien).
J’aimerais aussi que le grand public ne surestime pas la science, surtout quand certains scientifiques affirment que l’univers est entièrement déterminé depuis la nuit des temps, donc que le temps n’existe pas, pas plus que le libre arbitre, ni même notre conscience..."

Venez découvrir Nicolas Gisin et bien d'autres intervenants de qualité les 7 et 8 septembre 2019 au Bozar à Bruxelles!

Infos et réservations: journeesemergences.org.

 

Logo