Logo

Se changer, changer le monde

Cycles "pleine conscience interpersonnelle"

Ces cycles d'approfondissement, inédits à Bruxelles, nous proposent d'amener notre pratique individuelle « sur notre coussin » au cœur de nos contacts quotidiens.
Deux cycles se dérouleront en mai prochain, en matinée et en soirée :

- au centre Champaca, le lundi soir à partir du 23 avril.
- à la salle Lafontaine, le mercredi matin à partir du 25 avril.

S’appuyant sur les fondements de la pleine conscience, ce programme de pleine conscience interpersonnelle permet à toute personne* ayant suivi un cycle MBSR ou MBCT d’approfondir leur pratique en cultivant leur présence bienveillante au cœur même de leurs relations.

 

Nous sommes des êtres de relations et de communication. Ces relations peuvent autant être source de joies, d’épanouissement que de stress, de souffrance et de jugements.
Comment rester centré et conscient dans les relations et communications agréables ou désagréables ? Comment apprivoiser notre réactivité au cœur de situations de stress interpersonnel ? Comment ouvrir un espace de présence bienveillante à soi, à l’autre, au « nous » dans les relations ? En agissant là où c’est possible : sur soi-même! 

Le programme permet aux participants de faire l’expérience, dans un cadre sécurisant, de sortir des schémas habituels de réactivité relationnelle face à une autre personne. A l’aide de méditations guidées et d’exercices en dyades ou en petits groupes, les participants deviennent capables d’observer les habitudes mentales et émotionnelles qui sont, au quotidien, invisibles pour eux dans le flux de la communication.

Ce programme de pleine conscience interpersonnelle est composé de 8 séances d’une durée de 2,5 heures et d’une journée complète. Il est basé sur la pratique du Dialogue Conscient et est le fruit d’une collaboration entre le Center for Mindfulness de l’Université du Massachussetts (CFM) et la fondation Metta.

Le dialogue conscient est une pratique de méditation interpersonnelle qui permet de développer et de maintenir un état d’être attentif, méditatif tout en étant engagé dans le défi que présentent les relations humaines et le langage.

Cette pratique ne constitue donc pas un outil ou une technique de communication (tel que la CNV, les techniques d’écoute ou de gestion de conflit) mais bien une façon d’être en relation à soi, à l’autre.

* prérequis : avoir suivi un cycle de pleine conscience (MBSR ou MBCT) de 8 semaines ou avoir une expérience préalable de la méditation équivalente.

Logo