Logo

Se changer, changer le monde

Blog transparent
Blog

La pleine conscience, ce n’est pas respirer tranquillement !

Les tourbillons de la vie par Edel Maex
02 janvier 2018

Logo vignette

"La pleine conscience, ce n’est pas apprendre à être tranquille, c’est rendre visible et devenir conscient. "

Edel Maex publie régulièrement de très beaux textes sur son blog. Grâce à l'aide généreuse de bénévoles, nous avons entrepris de les traduire en français afin d'en faire profiter un plus grand nombre. Merci à Lydwine qui a traduit ce billet.

 

Tout ce que l’on trouve sur l’Internet au sujet de la respiration en pleine conscience est alarmant. C’est cela qui donne son image nébuleuse à la pleine conscience.

Vous pouvez y lire : ‘Respirez tranquillement’. La respiration est un instrument sensitif qui nous informe immédiatement sur notre état. Si vous la dirigez en respirant plus rapidement par exemple, vous perdez votre instrument. Quand nous pratiquons la pleine conscience, nous ne vous demandons donc pas de respirer tranquillement mais de suivre la respiration, comme elle se produit naturellement, tranquillement ou non, d’une manière régulière ou non.
Ou encore : ‘En vous concentrant sur votre respiration, vous n’accordez pas d’attention aux pensées qui peuvent vous distraire’. Nous ne suivons pas la respiration pour nous distraire de nos pensées. Nous ne suivons pas la respiration parce que cela peut nous aider à rester concentrés. C’est justement parce que cela ne fonctionne pas que ce qui nous distrait et ce qui nous préoccupe devient visible.
La pleine conscience, ce n’est pas apprendre à être tranquille, c’est rendre visible et devenir conscient.