Logo

Se changer, changer le monde

Blog transparent
Blog

Connaissez-vous le travail qui relie ?

Emergences recommande
01 juillet 2023

Img 1912

“Ce dont nous avons le plus besoin, c’est d’écouter en nous les échos de la terre qui pleure.”
Thich Nhat Hahn

Joanna Macy a pris conscience très jeune que notre souffrance pour le monde découlait de notre interexistence avec la vie tout entière.
Eco-philosophe américaine, experte en bouddhisme et en théorie générale des systèmes, elle développe depuis une quarantaine d’années “le travail qui relie”, un cadre théorique et pratique qui a déjà été partagé par des milliers de personnes à travers le monde. Très impliquée dans les mouvements pour la paix, la justice et l’écologie, elle met ses connaissances au service d’un activisme sans relâche pour le changement personnel et social.

En écho aux paroles de Thich Nhat Hahn, elle nous dit en fait la même chose : entendre les pleurs de la terre en nous est une voie cruciale, elle nous permet de libérer les résistances et favorise la circulation des flux de reliance qui nous connectent avec le monde. Ces canaux agissent comme un système racinaire, ils nous donnent accès à une force et une résilience ce qui perdure, qui est en fait aussi ancienne que la vie elle-même.

La spirale du travail comporte quatre étapes : s’enraciner dans la gratitude, honorer notre souffrance pour le monde, porter un nouveau regard et aller de l’avant. 

Cette spirale est de nature à nous donner des forces et des connaissances nouvelles. Elle nous rappelle que nous sommes plus grand·es, plus fort·es, plus créatifs que ce que nous croyons être.

La première étape propose d’exprimer sa gratitude pour encore plus s’émerveiller, se sentir pleinement vivant dans un monde plein de vie et en apprécier la beauté. Le fait de reconnaître ce que nous aimons et ce qui compte pour nous nous fait prendre conscience de manière encore plus accrue de ce qui se passe dans le monde mais renforce notre aptitude à faire face aux informations inquiétantes.

S’enraciner dans la gratitude nous permet de tenir le coup lorsque l’on aborde la deuxième phase qui est celle d’honorer notre souffrance pour le monde. Cette deuxième étape nous invite à ’être à l’écoute de notre peine, de notre deuil, de notre indignation et de tout ce qui peut émerger en nous lorsque l’on se retrouve confronté·es à ces nouvelles. Quand on parle d’honorer, cela veut dire que l’on accueille avec respect ce qui a de la valeur pour nous. Notre peine nous rend conscient·es du danger, mais révèle aussi l’amour que nous portons à ce monde, amour qui découle naturellement d’un sentiment d’interconnexion avec toutes les formes de vie.

La troisième étape est celle d’un changement de perception. Un nouveau regard se dessine, on découvre toutes les ressources à notre disposition. Porter un nouveau regard, c’est aussi réaliser que l’on est pas seul·es pour relever le défi, nous sommes une infime partie d’une très longue histoire, un flot continu de vie qui coule depuis plus de 3 milliards et demi d’années et qui a survécu à cinq extinctions massives. Ce changement de regard peut aussi nous aider à nous libérer du sentiment que l’on doit tout résoudre. Cela nous permet de nous concentrer sur le rôle que nous pouvons jouer.

L’étape finale, aller de l’avant, implique d’avoir une vision claire de ce que nous pouvons faire pour ce monde et nous aide à nous projeter.

Joanna Macy parle d’une spirale plutôt que d’un cycle, parce que ces quatre mêmes étapes peuvent se revivre plusieurs fois. Et à chaque fois se révèleront des trouvailles surprenantes…

“Si le monde doit être guéri par des efforts humains, je suis convaincue que ce sera par des gens ordinaires, des gens dont l'amour pour cette vie est encore plus grand que leur peur.” - Joanna Macy


Émergences vous propose cet été encore un stage de Travail qui Relie de 5 jours pour ouvrir un cocon de bienveillance dans lequel chacun·e pourra déposer ses peines pour le monde et refaire le plein de douceur pour soi et d’énergie pour aller de l’avant.

Au cours de ce stage, Caroline Lesire, Alexandre Castanheira, Fanny Boëgeat et Yoan Svejcar vous accompagneront dans la spirale du Travail qui Relie de Joanna Macy. Nous traverserons 4 étapes clés pour composter nos émotions douloureuses et renouveler nos élans d’engagement.

Une belle occasion d’expérimenter des pratiques variées pour se relier au vivant en soi et autour de soi : méditations, rituels, jeux de reconnexion sensorielle, exercices en binômes et en groupe…


Toutes les infos pour s'inscrire sont ici : https://www.emergences.org/events/ecopsychologie-tqr-residentiel5jours-aout-23
Questions et infos en plus ? info@emergences.org